L’accomplissement des prophéties bibliques : notre raison de vivre pour aujourd’hui

Un article intéressant « Le danger n’est pas l’Iran mais l’assimilation de la communauté juive américaine » diffusé sur le site juif.org de Shlomo Shamir anticipe les événements annoncés par le Bible.

Rares sont ceux dans la communauté juive qui pensent comme lui, et pourtant d’autres voix avant lui se sont levées pour réfléchir sur la raison des grands malheurs du peuple juif, consécutifs à l’abandon de la Foi en Dieu et l’assimilation.

« Et si le Premier ministre Benyamin Netanyahou est véritablement convaincu – et il semble l’être- qu’un Iran nucléaire est un danger et une menace pour l’existence d’Israël, et s’il estime que l’Iran trompe les États-Unis et l’Occident et que, par conséquent, les Etats-Unis doivent poursuivre leur politique de sanctions contre l’Iran, il ne devrait pas faire une apparition à l’AIPAC et certainement pas y prononcer un discours. »

« L’enquête a montré que les taux de mariages mixtes chez les Juifs américains et le niveau d’assimilation mettent en danger l’avenir de la plus grande communauté de la diaspora juive. Le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a profité d’un congrès de la Conférence des présidents des organisations juives qui s’est déroulé à Jérusalem pour avertir que « la communauté juive américaine est confrontée à une catastrophe démographique. »

Shlomo Shamir fut pendant 40 ans correspondant de Haaretz à New York. Il est un expert de la communauté et des organisations juives américaines. Ce que Shlomo Shamir oublie c’est que la majorité des fonds et financements israéliens proviennent de la communauté juive américaine.

Dans son ouvrage sur la Shoah, (1) « un chercheur israélien, Boaz Neumann, professeur à l’université de ‘Haïfa soulève un point très intéressant : l’extermination des juifs dans les camps de concentration n’a connu aucun précédant dans toute l’Histoire et ce, à plusieurs titres : non seulement par le nombre considérable de victimes mais aussi par le type de méthodes d’extermination méthodes encore jamais utilisées.

Pourtant, l’Histoire abonde en guerres de toutes sortes: la première Guerre Mondiale fut un véritable traumatisme pour tous. Mais les guerres restaient des guerres au sens banal du terme : au niveau émotionnel, elles suscitaient ce que toute guerre suscite.

En revanche, l’extermination des juifs dans les camps revêt un caractère très particulier : les 6 millions de victimes juives de l’Holocauste ont été exterminées, elles, de la façon « la plus propre et la plus nette qui soit ».

Lors de la Seconde Guerre Mondiale ont péri en Europe près de cinquante millions d’hommes originaires de divers pays (Allemagne : 20 millions, Russie…). Toutes les victimes périrent comme on périt dans toute guerre mais les seuls à avoir péri d’une manière différente et impratiquée jusque-là furent les Juifs ! – mais tout cela est bien connu.Tout ce que Neumann souligne ici est fort intéressant : Qui a tué les Juifs ? »

Le Rav Yosef Ben Porat, dans son livre « Où était D-ieu pendant la Shoah », explique que ce qui a provoqué la shoah était l’abandon de la foi et des traditions juives par une majorité du peuple juif de l’époque.

Si le peuple avait fait ce qu’il avait décidé, à savoir l’assimilation aux nations et le rejet violent de tout ce qui concerne le judaïsme, le peuple était voué à une fin avant termes, non à cause de la guerre mais à cause du refus d’accepter son identité juive.

A la lecture de la Bible on sait combien ce qu’il disait était vrai car le retour du Messie, le retour des juifs et les projets divins de règne millénaire du Messie et de son peuple à Jérusalem étaient définitivement compromis. Les conséquences auraient été désastreuses, non seulement pour le peuple juif mais aussi pour les nations, pour le monde chrétien et surtout pour l’éternité dans laquelle Satan aurait eu la victoire puisque la Parole de Dieu concernant son peuple ne se serait pas accompli.  C’est ce que disait Hitler à l’un de ses proches lorsqu’on lui a demandé pourquoi il haïssait autant les juifs, : « Les juifs ont apporté la morale et la Bible. A cause d’eux, je ne suis pas libre de faire ce que je veux. Lorsque les juifs seront détruits, la Bible n’aura plus de raison d’exister et les chrétiens non plus et je serai libre de faire comme bon me semble »

L’accomplissement des prophéties bibliques est notre raison de vivre pour aujourd’hui : si ces prophéties ne s’accomplissent pas, notre foi en la résurrection ne nous est même pas assurée, elle est vaine et nous mourrons dans nos péchés.

La Gloire de Dieu aurait été outragée et humiliée aux yeux du monde entier.

Jamais Dieu n’aurait pu permettre cela.

Pour en terminer avec le commentaire concernant la visite de Benjamin Netanyaou, Shlomo Shamir oublie de remarquer que sans les fonds de l’AIPAC, Israël aurait eu d’énormes difficultés pour procurer une vie convenable à ses 7 millions d’israéliens. L’exemple des hôpitaux est frappant : la majorité du financement des hôpitaux en Israël provient des communautés juives en diaspora.

Mais Dieu a toutes choses entre ses mains. Il ne sommeille ni ne dort celui qui garde Israël.

Jacques

(1) http://www.torah-box.com/etudes-ethique-juive/pensee-juive/video-conference-ou-etait-dieu-pendant-la-shoah_2776.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s