« Sous, Au-Dessus », une justice porteuse de paix 


Dans le livre de l’Exode au chapitre 21:24-25 se trouve la fameuse « Loi du talion » qui a été, à cause de la mauvaise interprétation du texte biblique, responsable de milliards de morts et d’acharnement au cours des siècles à blesser, couper, faire payer à autrui le mal subi. Difficile à traduire et à comprendre, cette « Loi du talion » est comprise par le commun des mortels comme étant un appel à la vengeance. 

Ayin tahat ayin, chen tahat chen

« Tahat », une juste équivalence veut dire « au lieu de », « à la place de », « en échange de »

La racine du mot « Tahat » est « nahat »

‎נָחַת une racine primaire verbe (5181) tendre, atteindre, aplanir, descendre, pénétrer, faire impression.

 (Qal).

1. aller en bas, descendre.

2. descendre dans (le châtiment) (fig.).
La lettre TAV initiale de ce mot tahat est un préfixe suivi des deux dernières lettres de la racine nachat, la première (TAV) étant tombée. Le sens fondamental de cette racine est « en-bas ». Le TAV représente la croix du sacrifice de Yeshoua. Elle signifie « marque », « signature ». Avant tout paiement d’un du, il y a le sacrifice d’action. Toute la Torah en parle.
La valeur du sang étant dès lors considérée avant même qu’il puisse y avoir un quelconque esprit de vengeance, la puissance d’égarement y est balayée avant même que l’on entre dans le vif du sujet.
C’est d’autant plus vrai qu’avant même qu’on ne parle d’œil ou de dent, le verset 23 (traduit erronément par corps) nous parle de l’âme vivante de l’homme : 
nefesh tahat nefesh

« La valeur d’une âme vivante en-dessous d’une âme Vivante »
 נֶפֶשׁ, תַּחַת נָפֶשׁ.
L’âme nephesh ‎נֶפֶשׁ vient de naphash

‎נָפַשׁ une racine primaire dans le sens de se reposer, relâche; 

Nefesh est un nom féminin – âme, souffle, animaux vivants, un être, serviteur, esclave, une personne, la vie, le cœur, vengeance, éprouver, celui, quelqu’un, quiconque, homme, tout, un mort, cadavre.

L’âme, une personne, la vie, créature, appétit, esprit, être vivant, désir, émotion, passion:

a. ce qui respire, le souffle, l’âme, l’être intérieur.

b. l’être vivant.

c. ce qui a une vie par le sang.

d. l’homme lui-même, la personne ou l’individu.

e. le siège des appétits.

f. le siège des émotions et passions.

g. activité de l’esprit.
L’esprit même du shabbat se trouve incluse dans cette dite « Loi du talion »
Exode 21:23-25
כג וְאִם-אָסוֹן, יִהְיֶה–וְנָתַתָּה נֶפֶשׁ, תַּחַת נָפֶשׁ. 

23 Mais si un malheur s’ensuit, tu feras payer corps pour corps;
כד עַיִן תַּחַת עַיִן, שֵׁן תַּחַת שֵׁן, יָד תַּחַת יָד, רֶגֶל תַּחַת רָגֶל. 

24 oeil pour oeil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied;
‎כה כְּוִיָּה תַּחַת כְּוִיָּה, פֶּצַע תַּחַת פָּצַע, חַבּוּרָה, תַּחַת חַבּוּרָה. {ס}
25 brûlure pour brûlure, plaie pour plaie, contusion pour contusion.
Le mot tachath ‎תַּחַת [מִתְחָה] est un nom masculin qui signifie :au-dessous, à la place, sous, pour, au pied, s’écrouler, se soumettre, sur, au lieu que, pourquoi, là, infidèle 

3 sens sont proposés : 

1. la partie de dessous, au-dessous, au lieu de cela, comme, pour, pour l’amour de, à plat, où, au lieu que.

2. douceur, soumission, femme, un être chargé ou opprimé (fig).

3. de soumission ou conquête.

d. ce qui est sous quelqu’un, le lieu où l’on se tient.
Le vrai sens de tahat est : sous, en-dessous, désignant une position dans l’espace, un élément SOUS un autre élément, l’un équivalent à l’autre mais pas identique.

De cette façon, l’expression biblique devrait être interprétée « œil sous œil, dent sous dent, l’équivalent d’un œil pour un œil, l’équivalent d’une dent pour une dent »
La sanction en-dessous de la faute
La formulation pourrait être aussi « œil en-dessous de l’œil, dent au/dessous de la dent » 

On évalue donc ici l’estimation du dommage en-dessous du dommage. 

Dans ce type de justice divine, la peine infligée au coupable ne devra pas être à la même hauteur que celle qu’il a causée à la victime.

De la même manière que shalom (paix) est comparée à shiloum (indemnité), on définit dès lors que le paiement pour le dommage se fait avec l’argent. 
Tahat une lecture réversible 
Qu’on le prenne dans un sens ou dans un autre, le mot tahat peut être lu dans les deux sens. Il y a réversibilité au lieu d’unilatéralité : cette idée propose une possibilité de réparation en dehors du sens logique de la vengeance. Cette idée enlève à la vengeance toute possibilité de justification. Ce n’est pas ceci parce que cela.
Petit dico hébreu 

8478 tachath

‎תַּחַת [מִתְחָה]

vient du même mot que 8430 ; Nom masculin : au-dessous, à la place, sous, pour, au pied, s’écrouler, se soumettre, sur, au lieu que, pourquoi, là, infidèle ; (24 occurences).

1. la partie de dessous, au-dessous, au lieu de cela, comme, pour, pour l’amour de, à plat, où, au lieu que.

a. le dessous.

b. au-dessous.

c. sous.

1. au pied de (idiome).

2. douceur, soumission, femme, un être chargé ou opprimé (fig).

3. de soumission ou conquête.

d. ce qui est sous quelqu’un, le lieu où l’on se tient.

1. au lieu de, à la place de (sens de transfert).
Tahat vient du même mot que 8430 Towach

‎תֹּוחַ

vient d’une racine du sens d’abaisser ;Nom prenom masculin – Thoach (1 occurence).

1Ch 6.34

Thoach = « humble ».

1. fils de Tsuph, père d’Eliel, et ancêtre de Samuel et Héman.

Le vinaigre sur la branche d’hysope

Petit cours d’hébreu : pourquoi Yeshoua (Jésus) a-t-il refusé la boisson qui lui était offerte avant de mourir sur la croix ? 

De quelle boisson s’agit-il?

 » Après cela, quand Jésus sut que désormais toutes choses s’étaient accomplies, afin que [la parole de] l’Écriture s’accomplisse il dit : “ J’ai soif. ” Un récipient se trouvait là, plein de vin aigre. Ils fixèrent donc à une [tige d’]hysope une éponge pleine de vin aigre et l’approchèrent de sa bouche. Quand donc il eut reçu le vin aigre, Jésus dit : “ Cela s’est accompli ! ” et, inclinant la tête, il livra [son] esprit  » (Jean 19:28-30.) 

En hébreu le « vinaigre » qui lui avait été tendu au bout d’une perche d’hysope se dit « chomets » ou, si vous préférez « chametz » c’est-à-dire LEVAIN. Le levain représente symboliquement « le péché ». La dernière épreuve qui lui avait été demandée de subir était non seulement de résister au péché mais de le consommer jusqu’à la mort et c’est ce que représentait cette boisson vinaigrée. Cela signifie qu’il lui fallait consommer jusqu’à la lie l’entièreté de notre péché. Et comme le serpent d’airain représentait le poison il fallait que Yeshoua, le Saint-Beni soit son Nom,  consomme notre péché et l’emporte avec Lui dans la mort. 

Amen Ve amen 

Le mot amen n’est ni chrétien ni catholique ni arabe. Il est hébreu. Amen אָמֵן signifie « vérité », « en vérité », vérité, assuré, établi, ainsi soit-il ! oui !, approbation, d’accord, entendu, certainement, assurément, parfaitement.La racine de ce mot est « aman » 539 אָמַן signifie – croire, confiance, éprouver, fidèle, foi, longue durée, stable, opiniâtre, établi, gouverneurs, nourrice, nourricier, supporter, confirmer, soutenir, piliers, supports de porte.

Nombres 5 : 22 « et que ces eaux qui apportent la malédiction entrent dans tes entrailles pour te faire enfler le ventre et dessécher la cuisse ! Et la femme dira : Amen (‘Amen) ! Amen (‘Amen) ! »

Deutéronome 27 : 15 « Maudit soit l’homme qui fait une image taillée ou une image en fonte, abomination de l’Eternel, oeuvre des mains d’un artisan, et qui la place dans un lieu secret ! Et tout le peuple répondra, et dira : Amen (‘Amen) ! »

Deutéronome 27 : 16 « Maudit soit celui qui méprise son père et sa mère !-Et tout le peuple dira : Amen (‘Amen) ! »

De nombreux mots dérivent de la racine comme p.ex. amanah אֲמָנָה l’alliance, le salaire fixe, le pacte, le support financier, le support d’un accord,

omen אֹמֶן « fidèlement », fidélité, vérité

omnah אָמְנָה apporter, nourriture, élever, entraîner, éducation, tutelle

omnah אָמְנָה « il est vrai »

omnan אָמְנָם véritablement, vraiment, sûrement, oumnan en effet, vraiment, véritablement

Amnon,אַמְנון le fils ainé de David qui a violé sa sœur Tamar et puis qui a été assassiné par Absalom (2 Samuel 13:1-22) signifie « fidèle ». Dieu en lui donnant ce nom avait certainement des projets pour lui.

Omanah 547 אֹמְנָה signifie linteaux, pilier, supports d’une porte confirmant ainsi que tout est supporté par la fidélité.

Et puis il y a l’emouna (foi) (530) אֱמוּנָה ou אֱמֻנָה qui a la même étymologie que le terme ‘Ouman’, un ‘artisan’ ou un ‘artiste’.

ד הִנֵּה עֻפְּלָה, לֹא-יָשְׁרָה נַפְשׁוֹ בּוֹ; וְצַדִּיק, בֶּאֱמוּנָתוֹ יִחְיֶה

Emounah אֱמוּנָה ou אֱמֻנָה signifie: fidélité, vérité, fidèle, probité, fonctions, foi, direction, service, accompli, sûreté, … ; fermement, fidélité, constance, le devoir accompli, vérité, probité (loyauté). On retrouve 49 fois l’emounah, autant de fois qu’il y a de jours entre la fête de Pessah et la fête de Shavouot, Lorsque l’on compte l’omer on peut à chaque fois louer l’Eternel pour sa fidélité.

Il est d’usage dans le langage courant en Israël lorsqu’on est d’accord de dire אמן « amen ». Et pour insister vraiment en vérité comme dans le Psaume 41:14, on ajoute en plus « ve amen »

יד בָּרוּךְ יְהוָה, אֱלֹהֵי יִשְׂרָאֵל–מֵהָעוֹלָם, וְעַד הָעוֹלָם: אָמֵן וְאָמֵן 

Psaume 41:14 « Loué soit l’Eternel, Dieu d’Israël, d’éternité en éternité! Amen et Amen! »

Matthieu 25:40 « je vous le dis en vérité,toutes les fois que vous avez fait cela à l’un de ces plus petits de mes frères ,c’est à moi que vous l’avez fait »

Jean 6:46 « C’est que nul n’a vu le Père, sinon celui qui vient de Dieu; celui-là a vu le Père. 47 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle. »

Jean 5:24 « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. »

Lorsque dans les textes messianiques, Yeshoua disait « en vérité, en vérité », en fait il disait « AMEN VE AMEN. 

Dans אָמֵן וְאָמֵן le « VE » est une conjonction de liaison, de coordination. Ce « VE » s’écrit avec la lettre VAV, elle symbolise la croix. En effet la lettre a pour signification le clou, l’agrafe, le croc.

La signature avec du sang

Toute alliance dans la Parole de Dieu a toujours été signée avec du sang : le sang de l’alliance. 

Lorsque Yeshoua ou quiconque dit « amen ve amen », il est en train de confirmer ce qu’il dit par la signature de La Croix, le clou. Le VAV signifiant « clou, crochet, agrafe, à chaque interpellation de ce mot dans le texte, on met en avant le sacrifice de Yeshoua HaMashiah. 

Le VAV représentant le sacrifice du Messie, on y voit comme une confirmation par le sang de la fidélité de l’Eternel. Mais pas de fidélité de Dieu sans l’alliance du sang, l’alliance de la circoncision, l’alliance du sacrifice

Le jour du « Shabbat » ou « Sabba »

Petite leçon d’hébreu pour le jour du shabbat :
Juste une remarque pour ceux qui disent SABBA שָׂבַע au lieu de SHABBAT שָׁבַת
Le shabbat (avec un point à droite sur la lettre S) signifie repos, cessation d’activité alors que « saba » (avec un point à gauche sur la même lettre « S ») signifie satiété, rassasier, insatiables, manquer de pain, abreuver, satisfaire, abondance, apaiser, avoir son désir satisfait, avoir en excès, avoir à satiété, être las de.

A « shabbat » vous venez louer Dieu non pour vous-même mais pour Dieu alors que « saba » vous vous occupez en fait de votre propre nombril, de votre bien-être et non du bien-être de Dieu!

Liens

L’assemblée messianique Beth Yeshoua vous propose ses activités

  • diffusion en LIVE des cultes, concerts, activités publiques
  • études bibliques, parashot
  • cours d’hébreu
  • son comptoir de librairie
  • ses périodiques